Conséquences du Brexit sur le secteur gibraltarien du e-gaming

C’est le 23 juin que les britanniques ont voté en faveur du Brexit, à hauteur de 51,9% des voix, contre 48,1% qui étaient pour le maintien de l’Angleterre dans l’Union européenne. Cette sortie du pays de l’Europe ne va pas avoir uniquement des conséquences sur les britanniques mais risque également d’impacter d’autres pays européens d’un point de vue économique, ainsi que les territoires d’outre-mer britanniques tels que Gibraltar.

L’île de Gibraltar qui s’étend sur 6500 km² au sud de l’Espagne est l’une des plateformes majeures des jeux de casinos en ligne en Europe (black jack, paris sportifs…), un marché qui pourrait prochainement pâtir de la sortie du Royaume-Uni de l’UE. Rappelons que Gibraltar est rattaché au Royaume-Uni depuis le XVIIIe siècle et membre de l’Union européenne depuis 1973, date à laquelle son secteur du e-gaming s’est rapidement développé en comprenant aujourd’hui plus de 30 opérateurs régulés par la Gibraltar regulatory Authority. Le marché du casino gratuit sans depot de Gibraltar emploie également quelques milliers de personnes au sein du pays mais également dans d’autres pays d’Europe.

Le Brexit pourrait ainsi avoir des répercussions sur les employés du secteur des jeux d’argent en ligne de Gibraltar, notamment les salariés étrangers vivant à Gibraltar ou s’y rendant chaque jour de l’Espagne. En effet, les employés étrangers devront probablement être tenus de posséder un visa et autres autorisations administratives afin de pouvoir exercer leur profession à Gibraltar de manière légale.

À l’heure actuelle, les Gibraltariens qui ont voté à 95% contre la sortie de l’Angleterre de l’Union européenne envisagent une indépendance complète de leur pays vis-à-vis de l’Angleterre, une possibilité que ne partage pas l’Espagne qui a revendiqué le territoire de Gibraltar depuis le Brexit.

image.jpg
  • Météo à Cagnes-sur-Mer